L’huile de mon moulin


Franck Monsallier est fier de pouvoir faire lui-même son huile (© Stéphane Moquay)

BORDAS. Chez Franck Monsallier, huile et noix font bon ménage. Découverte des secrets de leur fabrication.

L’exploitation fabrique environ 2000 litres d’huile sur l’année. Les noix sont cassées puis triées. « Nous ne faisons que de l’huile vierge, donc nous sélectionnons les plus beaux cerneaux de noix ». Ensuite, une meule en granite de plus d’une tonne vient broyer et presser 22 kg de noix jusqu’à obtention d’une pâte compact. Cette pâte va a1ors cuire pendant 40 minutes à 60 degrés maximum. « A plus de 70 degrés, on détruit toutes les valeurs pharmaceutiques de l’ huile, il n’y a plus que de la matière grasse ». L’huile vierge qui vient juste aprés l’huile d’olive au niveau de la valeur, est en effet connue pour ses bienfaits sur le plan du diabéte, du cholestérol et pour le coeur.

Par Stella Dubourg

SO_20000805_Bordas [pdf]

Closed