Tag: Église de Saint Meard

Un trésor du XIVe siècle dévoilé


Vue partielle du chœur de l’église de Saint-Méard, pendant la réception des travaux. (Photo B.G.)

Ces fresques du XIVe siècle, dont on soupçonnait l’existence depuis longtemps, ont été découvertes à la suite de la chute d’un morceau de plâtre.

SO_20131114_StMeard [pdf]
Les peintures murales de l’église de Saint-Méard de Dronne (Dordogne)

Een middeleeuws prentenboek wordt blootgelegd in een onooglijk dorpskerkje


Restauration intérieure de l'égliseDeze zomer wordt ongeveer eenderde van de in 1999 ontdekte wandschilderingen in de kerk van St Meard blootgelegd. Millimeter voor millimeter wordt  de kalklaag weggebeiteld, weggeborsteld. Destijds dacht men dat er schilderingen in de stijl van Chagall verborgen zaten onder een meer dan 500 jaar oude pleisterlaag. Niets lijkt minder waar. Er wordt nu een middeleeuws prentenboek blootgelegd in een formaat, kleurrijkdom, beeldkracht, fantasie, etc.,…. Na een onder begeleiding toegestane eerste blik vanaf de steigers is er maar één woord van toepassing: WOW!

Où est-ce en Dordogne?


Photo: Bernard Gillibert

C’est le détail d’une fresque datée du XIX’siècle, visible dans la tribune d’une église du Périgord blanc, mais laquelle? Elle représente l’évêque de Noyon. Le geste de ses mains illustre son pouvoir guérisseur, par un simple contact. L’évêque est d’ailleurs le patron de l’église en question … …il fallait reconnaître la fresque de l’église de Saint-Méard-de-Drône (une déformation de Saint-Médard), l’une des églises à coupoles du Ribéracois. Cette fresque fait partie d’un ensemble qui reste à découvrir, car il a été caché parune couche d’enduit, lors des guerres de Religion. Différents sondages ont fait apparaître un décor très important réunissant d’autres scènes.

SO_20120807Saint_Meard [pdf]

L’église à Saint Meard de Drône


Des peintures du XVe comme du Chagall


Une princesse ou un ange qui vont devenir la figure emblématique de ces peintures (Photo: Nicole Fallacher)

Saint-Méard-de-Dronne se dote d’une société de sauvegarde de son patrimoine historique. But: sortir de leur gangue les superbes peintures de son église, dans la lignée de Saint-Savin-sur-Gartempe.

Merveilleusement décorée en période d’euphorie économique après la bataille de Castillon, l’église fut-elle badigeonnée par de prudes Protestants remontant d’Aubeterre? Réponse dès que possible à l’ombre d’épées mérovingiennes …

Par Alain Bernard

SO_19991027_StMeard_2 [pdf]

Premières photos des fresques de Saint-Méard-de-Drône


Un cochon, représentation du diable, menace une femme rôtissant dans les flammes de l'enfer.

L’église de Saint-Méard-de-Drône recèle des trésors picturaux inestimables.

A partir de deux mètres cinquante environ du sol, l’intérieur de l’édifice est recouvert de peintures murales qu’une première datation, qui devra être affinée, fait remonter au XVe siècle. Tel est en tout cas le premier résultat des recherches menées en mars dernier à la demande de la municipalité de Saint-Méard par l’Atelier de conservation-restauration de peinture situé à Bergerac.

Par Bruno Larebière

Echo_19990730_StMeard_1 [pdf]